Débute à 
Prix: Gratuit
Salle C-8076
3150, rue Jean-Brillant
Montréal (QC) Canada  H3T 1T3

Le Mexique et la Catalogne : une relation littéraire, une quête de refuge politique et de liberté d’expression

Depuis le XVIIème siècle, des écrivains mexicains publient leurs œuvres à Barcelone. Foyer de culture et des lettres, la Catalogne devient l’un des principaux diffuseurs de la littérature mexicaine. La théorie du baroque du catalan Eugeni d’Ors a une influence énorme dans la théorie du Réalisme Magique, celle qui a marqué les lettres mexicaines et le « Boom latino-américain ». Lors de la Guerre Civile espagnole, des refugiés catalans trouvent une terre d’accueil au Mexique. Des maisons d’édition, la société civile, des chanteurs, des écrivains, trouvent, à leur tour, un refuge dans ce pays de l’Amérique du Nord.

Cette conférence vise à parler de tous ces échanges et de cette relation étroite où les deux cultures ne cessent de s’enrichir mutuellement.

Angel Mota Berriozabal. Ville de Mexico, 1970. Il vit à Montréal depuis 1992. Il détient un doctorat en littérature comparée de l’Université de Montréal. En tant que chercheur, il s’est spécialisé dans l’étude du baroque et du néobaroque en Amérique latine et en Europe. Il a coédité la revue de poésie Hélios (2000-2008), a dirigé la revue politique et culturelle Enfasis (2000-2005) et est actuellement membre du conseil éditorial de la revue Vice-Versa (Montréal-Paris). Ses nouvelles et poèmes ont été publiés dans différents livres collectifs et revues au Canada, en Espagne, aux États-Unis, au Mexique et en Italie. En 2010 paraît son recueil de nouvelles Casa de Nadie, aux éditions Lugar Comun, Ottawa. La confesión en el paraíso, aux éditions Milenio, est son premier roman, publié à Lleida, Catalogne, en 2014.

Cette conférence aura lieu dans le cadre du cours «Panorama de la littérature catalane», ouverte au grand public.

Le Mexique et la Catalogne : une relation littéraire...
Consulté 25 fois

Modifier