Débute à 
D-460
2900, boul. Édouard-Montpetit , Local M-415
Montréal (QC) Canada

Étude de l'influence de la composition du cœur des naines blanches sur le calcul des âges


Cette thèse étudie l'impact de l'incertitude sur la composition du coeur des naines blanches sur le calcul des âges par cosmochronologie de naines blanches. Pour ce faire, nous utilisons des séquences évolutives de naines blanches pour créer les fonctions de luminosité théoriques. Nous extrapolons les séquences évolutives de naines blanches à atmosphère d'hélium aux basses luminosités, où l'opacité de l'hélium est inconnue. Nous étudions l'impact sur le calcul des âges des incertitudes sur la composition du coeur des naines blanches, sur l'extrapolation des non-DAs, sur la taille de l'enveloppe des naines blanches DAs, sur le choix de la relation que lie la masse de l'étoile parente à la masse de la naine blanche et de la relation qui lie temps passé par l'étoile sur la séquence principale à sa masse. Nous concluons que l'incertitude sur la composition du coeur domine l'incertitude sur les âges déterminés en utilisant les naines blanches. Nous utilisons la fonction de luminosité observée de l'amas M67, combinée à son âge connu précisément, pour déterminer la composition moyenne du coeur des naines blanches dans cet amas. Nous trouvons que la composition moyenne la plus probable du coeur des naines blanches dans M67 est de 70% de carbone et de 30% d'oxygène, mais les autres compositions de coeur restent plausibles. Nous déterminons l'âge du voisinage solaire en comparant les fonctions de luminosité observée et théorique, nous obtenons un âge de 9.3 (+1.1,-0.8) Ga (erreurs à 68% de confiance statistique), où les incertitudes sont dominées par l'incertitude sur la composition du coeur des naines blanches et dans une moindre mesure, par la taille de l'échantillon. Nous déterminons ensuite les âges de quatre amas. Nous trouvons des âges cohérents avec ceux déterminés par d'autres équipes qui utilisent aussi les séquences évolutives de naines blanches. Les incertitudes que nous déterminons prennent en compte l'incertitude sur la compositon du coeur des naines blanches, qui dominent les incertitudes et celles sur la distance, qui ont aussi un impact non négligeable. Les âges déterminés pas le point de décrochage de la séquence principale sont cohérents avec ceux que nous déterminons, excepté pour NGC 6791, cependant cet amas a une fonction de luminosité particulière qui suggère que son histoire n'est pas encore bien comprise. Nous concluons que la cosmochronologie de naines blanches est une technique très prometteuse mais que l'incertitude sur la composition du coeur des naines blanches fait présentement obstacle à l'obtention d'âges précis.

Soutenance de thèse de doctorat d'Amélie Simon
Consulté 3 fois

Modifier