Toute la journée
3744, rue Jean-Brillant
Montréal (QC) Canada  H3T 1X8

École d'été du CÉRIUM

Quelle place pour les femmes dans le domaine de la sécurité internationale, traditionnellement réservé aux hommes? Quels sont les défis et les opportunités d’inclusion des femmes? Quelle différence entre inclusion des femmes et inclusion d’une perspective analytique de genre dans l’analyse et la gestion des problèmes de sécurité à l’échelle mondiale? 

Cette école d’été engendre une réflexion sur ces questions à partir de l’expérience de l’OTAN et de l’ONU, deux organisations internationales aux premières loges de la gestion des questions de paix et de sécurité internationale au 21ème siècle. Combinant des perspectives théoriques et pratiques, des analyses académiques et des réflexions de praticiennes, l’école a pour ambition d’outiller les participant.e.s pour comprendre de manière complexe et nuancée l’intersection du genre et de la sécurité internationale et de mieux intégrer à leur tour les femmes et les perspectives de genre dans leur pratique et leur analyse de la politique internationale.

Ce cours est issu d’une collaboration entre le Centre d'études et de recherches internationales de l'Université de Montréal (CÉRIUM), le Centre for International and Defence Policy à Queen’s, l’OTAN (Programme pour la science au service de la paix et de la sécurité) et l’organisation Femmes et sécurité internationale – Canada (FÉSI-Canada).

*Cette école est une formation reconnue par le Barreau du Québec.

 Responsables :

    • Marie-Joëlle Zahar, Université de Montréal, Département de science politique
    • Stéfanie von Hlatky, Queen's University, Département de science politique

Pour en savoir plus, cliquer ici.

Genre et sécurité internationale : enjeux pour le Canada, l'ONU et l'OTAN
Consulté 8 fois

Modifier