à 
Prix: Gratuit
Salle S1-151
2940, chemin de la Polytechnique
Montréal (QC) Canada  H3T 1J7

L’Institut de recherche en immunologie et en cancérologie (IRIC) présente son programme de conférences «Les scientifiques émérites» avec un cycle de treize communications. Soyez des nôtres pour entendre des chercheurs de renom en provenance du Canada, des États-Unis et d'Europe présenter leurs percées scientifiques les plus récentes.

Conférencier :
Daniel A. Heller, Memorial Sloan Kettering Cancer Center, NYC, NY, États-Unis.

Biographie:
Le Dr Daniel Heller est chef du laboratoire de nanomédecine du cancer et membre adjoint du programme de pharmacologie moléculaire au Memorial Sloan-Kettering Cancer Centre ainsi que professeur adjoint au département de pharmacologie du Weill Cornell Medical College de l'Université Cornell. Dr Heller a obtenu son doctorat en chimie de l'Université de l'Illinois à Urbana-Champaign en 2010. Il a complété une bourse postdoctorale de la Fondation Damon Runyon contre le cancer dans le laboratoire de Robert Langer à l'Institut David H. Koch pour la recherche intégrative sur le cancer au MIT en 2012. Il est récipiendaire du prix NIH Director’s New Innovator Award (2012), d’un Kavli Fellowship (2015), récipiendaire du Prix Pershing Square Sohn pour les jeunes chercheurs en recherche sur le cancer (2017) et du Prix NSF CAREER Award (2018). 

Ses travaux portent sur le développement de nanotechnologies pour le traitement, le diagnostic et la recherche sur le cancer. Son laboratoire étudie de nouvelles cibles pour localiser les médicaments avec précision dans le microenvironnement des tumeurs primaires et métastatiques. Ils ont récemment mis au point une plate-forme de nanoparticules ayant une affinité nanomolaire pour la P-sélectine permettant de localiser les thérapies ciblées dans les vaisseaux associés aux tumeurs et les éloigner des tissus sains pour éviter les toxicités limitant la dose et améliorer l'index thérapeutique. Ils ont découvert que les nanoparticules concentraient les agents chimiothérapeutiques, ainsi que les inhibiteurs de MEK et de PI3K, sur les sites tumoraux dans les modèles primaires et métastatiques, démontrant une efficacité anti-tumorale supérieure et une réduction remarquable des toxicités. De plus, les mesures du tissu tumoral montrent une inhibition prolongée des effecteurs en aval dans les voies de signalisation, ce qui constitue une modulation significative de la pharmacocinétique des médicaments. Dans les tumeurs dépourvues de P-sélectine, ils ont trouvé que les rayonnements ionisants guidaient les nanoparticules vers le site de la maladie en induisant l'expression de la P-sélectine, suggérant une stratégie potentielle pour cibler des classes de médicaments disparates à presque n'importe quelle tumeur solide. Son laboratoire développe également des nano-capteurs implantables, utilisant les propriétés optiques uniques des nanotubes de carbone, pour faciliter la détection non invasive via la détection optique à travers les tissus vivants.

Publics cibles :
Étudiants des cycles supérieurs, postdoctorants et membres de la communauté biomédicale.

Cette conférence sera présentée en anglais.       

Precision Nanomedicines for the Research, Detection and Treatment of Cancer
Consulté 4 fois

Modifier