à 

Information et billets

3200, rue Jean-Brillant
Montréal (QC) Canada

Contre toutes attentes, les mobilisations du printemps arabe de 2011 se propagent en Syrie à la fin de l’année. Rapidement, les opposants au régime de Bachar al-Assad se trouvent, aux dires de certains, contraints, aux dires d’autres, encouragés, à prendre les armes. Ce qui commence comme un conflit interne se mue en crise régionale, voire internationale. Pendant les sept années qui s’ensuivent, la guerre en Syrie jette plus de six millions de Syriens sur les routes de l’exil alors que près de sept millions de personnes sont déplacées à l’intérieur du pays. La guerre réduit celui-ci en cendres, et les analystes estiment qu’elle le ramène plus de 25 ans en arrière en termes de développement social et économique. Malgré de multiples efforts pour faire taire les armes, le conflit syrien met également en évidence les limites de la médiation comme instrument de résolution des conflits. Cette série de conférences nous amènera à réfléchir sur les causes du conflit, sur ses conséquences, sur les dimensions régionales et internationales de la crise syrienne et, enfin, sur les différentes tentatives de résolution.

Conférencière

Marie-Joëlle Zahar est professeure titulaire au Département de science politique et directrice du Réseau de recherche sur les opérations de paix à l’Université de Montréal. Spécialiste des guerres civiles et de la résolution des conflits, elle a pris congé de l’Université entre mars 2013 et août 2016 pour intégrer l’équipe volante d’experts en médiation du Département des affaires politiques des Nations unies et a travaillé, entre autres, sur le dossier syrien. En 2017, elle a également occupé le poste d’experte sénior en médiation auprès du Bureau de l’Envoyé spécial des Nations unies pour la Syrie.

Voir mes autres conférences 

Conflit local, régional ou mondial ? Comprendre la guerre en syrie