à 

Information et billets

1500, rue des Vétérinaires , Salle 0448
Saint-Hyacinthe (QC) Canada

Peu d’itinéraires commerciaux ont autant attisé les passions que la fameuse route de la soie. Rendues célèbres par les récits de Marco Polo, les aventures des marchands, des soldats et des prêtres qui s’y sont croisés ont depuis longtemps attiré l’attention sur les liens unissant dès l’Antiquité les extrémités de l’immense continent eurasien. Sur les hauts-plateaux iraniens ou le long des côtes de l’Océan indien, ils ont échangé tissus et verreries, légendes et croyances. C’est ainsi que le christianisme a fait ses premiers convertis en Chine, en Inde ou au Vietnam, le long de cette route de la soie. Son déclin à la fin du Moyen Âge a contribué à pousser sur les mers les explorateurs de toute origine, de Zheng He à Christophe Colomb. Y cheminer le temps d’une conférence devient alors l’occasion d’un changement d’optique et d’une tentative d’histoire mondiale.

Conférencier
Raphaël Weyland est doctorant en histoire ancienne à l’Université de Montréal et à la Christian-Albrecht-Universität-zu-Kiel (Allemagne). Spécialiste des rapports entre Occident et Orient durant l’Antiquité et le Moyen Âge, il est un conférencier fort apprécié aux Belles Soirées de l’Université de Montréal où il enseigne l’histoire du monde gréco-romain et byzantin; il y propose notamment avec succès des séries sur les croisades, l’Iran, Constantinople et Alexandre le Grand. Accompagnateur passionné, il est spécialisé dans les voyages vers la Turquie, la Grèce, l’Iran, la Bulgarie et la Roumanie.

La route de la soie, tentative d'histoire mondiale