à 
Prix: Entrée libre
salle D-460
2900, chemin de la Tour
Montréal (QC) Canada  H3T 1J6

Marie-Michèle Limoges, Université de Montréal

Résumé/abstract:

Les grands relevés d'étoiles à même lesquels sont identifiées les naines blanches de l'environnement solaire sont généralement basés sur des étoiles à grands mouvements propres. En conséquence, pour obtenir un échantillon complet de naines blanches, nous devons présentement nous en tenir à celles à moins de 20 pc du Soleil, soit environ 130 étoiles. Ce nombre est trop petit pour permettre des analyses statistiques approfondies mais grâce au catalogue SUPERBLINK qui contient des objets à faibles mouvements propres, il devient possible d'obtenir un échantillon complet de naines blanches jusqu'à une plus grande distance. C'est dans ce but qu'une méthode qui permet d'extraire au moins 80% des naines blanches à moins de 40 pc du Soleil à partir du catalogue SUPERBLINK a été développée. Grâce à celle-ci et à une dizaine de missions d'observations, plus de 200 nouvelles naines blanches ont été identifiées, dont 193 sont présentées ici. Plus précisement, je décrirai l'analyse spectroscopique d'un sous-échantillon de 84 naines blanches de type spectral DA, et présenterai les objets exotiques identifiés dans le cadre de ce relevé ainsi que les techiques d'analyse prévues. Finalement, je discuterai du taux de succès et de la complétude du relevé.

Ce séminaire est présenté par le groupe astronomie et astrophysique du Département de physique de l'Université de Montréal.

Relevé spectroscopique de naines blanches du voisinage solaire à partir du catalogue SUPERBLINK
Consulté 3461 fois

Modifier