à 
G-415
2900, chemin de la Tour
Montréal (QC) Canada  H3T 1J6

Conférence de Antoine Rousseau (LPP, CNRS, École Polytechnique, UPMC, Université
Paris Sud)

Nous étudions la génération et la propagation d'un microplasma généré dans
l'eau et dans d'autres liquides créé par impulsions de haute tension
nanosecondes. Les décharges électriques dans l'eau nécessitent un champ
électrique local beaucoup plus élevé comparé à phase gazeuse du fait des
très faibles libre parcours moyens électroniques en milieu gazeux.

Le plasma est caractérisé par Camera Rapide Intensifié et par
spectroscopie d'émission résolue en temps. À basse tension, généralement
inférieure à 10 kV dans nos conditions de travail, un mode lent se propage
à une vitesse de quelques km/s; ce mode a une taille typique de quelques
dizaines de micromètres. Pour une tension appliquée supérieure à 14 kV, un
mode rapide se propage à une vitesse de quelques dizaines de km/s; ce
dernier génère motif de décharge filamentaire aussi longtemps que 1 mm. La
propagation de décharge filamentaire conduit à l'émission du train d'ondes
de pression sphériques avec un pas d'environ 40 µm formant un front
d'onde.

L'information obtenue sur la vitesse de relaxation radiale des canaux de
plasma en post-décharge ainsi que sur la propagation des ondes de choc
permet d'estimer la pression initiale au moment de la création du plasma
(de l'ordre de quelques GPa).

Cette conférence s'adresse à tous, y compris les professeurs, les chercheurs et les étudiants des trois cycles.

Le café est servi à partir de 11h20.

Génération de plasmas dans les liquides - Antoine Rousseau (CNRS)
Consulté 468 fois

Modifier