à 
G-415
2900, chemin de la Tour
Montréal (QC) Canada  H3T 1J6

Conférence de Hugues Sana (Space Telescope Science Institute)

D'une masse initiale supérieure à huit masses solaires, les étoiles massives ont une vie particulièrement énergétique. Elles finissent leurs vies en explosions spectaculaires, injectent des éléments fraichement synthétisés dans le milieu interstellaire et donnent naissance aux étoiles à neutrons et aux trous noirs de masses stellaires. Au sein d'un système binaire, les étoiles massives sont les progéniteurs des binaires X et des objets compacts doubles, lesquels sont des sources probables d'ondes gravitationnelles.

Malgré le fait que les étoiles massives sont importantes bien au-delà de l'astrophysique stellaire, l'évolution des ces objets reste mal comprise.

Après un bref aperçu des incertitudes actuelles affectant leur évolution, nous décrirons les différences fondamentales entre l'évolution d'une étoile isolée et son évolution au sein d'un système double. Nous explorerons les implications des interactions entre les composants des systèmes binaires sur les propriétés observationnelles des populations d'étoiles massives. La présentation sera illustrée par des résultats observationnels récents obtenus par de larges programmes d'observations menés principalement depuis l'observatoire européen austral (ESO) au Chili.

Cette conférence s'adresse à tous, y compris les professeurs, les chercheurs et les étudiants des trois cycles.

Le café est servi à partir de 11h20.

L'évolution des étoiles massives: 1+1 ne fait pas nécessairement 2
Consulté 731 fois

Modifier