à 
Prix: Entrée libre
Salle 3110
2940, chemin de la Côte-Sainte-Catherine
Montréal (QC) Canada  H3S 2H4

avec Léa-Catherine Szacka

À la fin des années 1970 la Biennale de Venise, une institution culturelle alors vieille de près d’un siècle, décide d’exposer l’architecture, d’abord comme un sous-produit des arts visuels, puis, en tant que discipline autonome. Depuis, l’architecture a été présentée sous de multiples formes à la Biennale, exemplifiant la tension entre deux écoles de pensée : l’une favorisant la représentation du projet architectural au moyen des outils de communication tels le dessin, la photo ou la maquette ; l’autre préconisant la production d’installations ou d’environnements architecturaux à l’intérieur même de l’espace d’exposition.

En 2014, avec Fundamentals, la 14e exposition internationale d’architecture de la Biennale de Venise, OMA/Rem Koolhaas, qui en était le commissaire principal, a ravivé les passions et provoqué une polémique générale en proposant un changement de paradigme : l’architecture, non plus présentée comme projet ou objet, mais bien comme discipline du savoir, communiquée au moyen d’une accumulation d’informations liées à une série  d’éléments ou de conditions fondamentales.

Léa-Catherine Szacka est une architecte, historienne et critique de l’architecture travaillant entre Paris et Oslo. Après des études d’architecture à l’Université de Montréal et à l’Istituto Universitario di Architettura di Venezia (IUAV), elle complète une thèse en histoire et théorie de l’architecture à la Bartlett School of Architecture. Ses recherches concernent l’architecture postmoderne et le changement de paradigme entourant la présentation et la représentation de l’architecture après 1968, et plus précisément le rôle central joué par certaines expositions d’architecture.

Léa-Catherine a enseigné à la Nottingham Trent University, à la Haute Ecole de Théâtre de Suisse Romande et dans plusieurs écoles d’architecture en région parisienne. Elle a également travaillé au Barbican Art Gallery et au Centre Pompidou. Ses écrits ont été publiés dans plusieurs revues internationales dont LOGADOASEAA FILES, Volume, Marnes, et Domus. En 2014, elle fait partie des 40 jeunes commissaires invités par Rem Koolhaas pour l’exposition Monditalia présentée à la Biennale d’architecture de Venise. Aujourd’hui, elle est postdoctorante au Oslo Centre for Critical Architectural Studies (OCCAS) de la Oslo School of Architecture and Design (AHO).

Sa conférence nous permettra de retracer avec un œil critique l’histoire de la Biennale d’architecture de Venise.

Cette conférence est organisée par le Laboratoire d’étude de l’architecture potentielle (Leap) et par l’École d’architecture de l’Université de Montréal dans le cadre des événements soulignant le 50e anniversaire de son rattachement à l'Université de Montréal.

Exposer l’architecture : La Biennale d’architecture de Venise dans tous ses états
Consulté 595 fois

Modifier