Toute la journée
Salle 580-31
3744, rue Jean-Brillant
Montréal (QC) Canada  H3T 1X8

La lutte aux changements climatiques entraîne des mutations profondes au sein de l’économie politique internationale. De nouvelles technologies bouleversent le secteur de l’énergie, pendant que d’immenses flux de capitaux alimentent l’essor de l’économie verte. De nouvelles politiques publiques, ainsi que de nouvelles normes internationales entravent la consommation de charbon et de pétrole. Les opinions publiques évoluent, et des mouvements citoyens de plus en plus importants s’opposent au développement des énergies fossiles. De puissants intérêts d’affaires s’affrontent, à coups de lobbys et de campagnes de relations publiques, tandis que les États industrialisés, émergents et en voie de développement tentent de négocier un nouveau traité climatique international à temps pour la Conférence de Paris de décembre 2015.

  • Sur quoi reposent ces transformations?
  • Vers où mènent ces transitions?
  • Qui en sort gagnant et perdant?

Titulaires :

  • Érick Lachapelle, professeur adjoint au Département de science politique, Université de Montréal
  • Hugo Séguin (CÉRIUM)

Intervenant(e)s:

France Jacovella (Environnement Canada), Karen Lockridge (Mercer Investments), Mark Purdon (CÉRIUM), Annie Chaloux (Université de Sherbrooke), Harvey Mead (Ancien commissaire au développement durable), Normand Mousseau(Professeur de physique, UdeM) et Stéphane Dion (Député fédéral, PLC).

 Pour en savoir plus, cliquer ici

Changements climatiques : bouleversements et transitions dans l'économie politique
Consulté 1566 fois

Modifier