à 
(QC) Canada

« Dans toute l’histoire de l’humanité, peu de villes peuvent s’enorgueillir d’avoir été fondées ou cofondées par une femme », a déclaré le maire de Montréal, Gérald Tremblay.

En prévision du 375e anniversaire de Montréal en 2017, des démarches sont entreprises afin de reconnaître officiellement Jeanne Mance comme cofondatrice de la ville, aux côtés du militaire et stratège Paul de Chomedey, sieur de Maisonneuve. Pour les femmes de Montréal, ce n’est pas une surprise. Ce n’est que justice. Par la fondation de l’Hôtel-Dieu, Jeanne Mance a assuré – localement et par-delà l’océan – la création de liens sociaux d’entraide générant l’émergence de Montréal. Les religieuses hospitalières ont prolongé cette fondation. 

Ce rôle fondateur de Jeanne Mance est clair : cette femme a assuré, depuis 1641 sur le quai de La Rochelle et pendant les années cruciales de la difficile fondation de Montréal, la responsabilité administrative (statut juridique, gestion des fonds et des ressources humaines) de la ville, tout en soignant les personnes, en créant un hôpital et en remontant le moral de tous par son esprit de service et de compassion, sa gentillesse et sa bonne humeur.

Invitée : Françoise Deroy-Pineau, Ph. D. (sociologie) (Montréal), sociohistorienne ; auteure, entre autres, de Jeanne Mance, réédité par la Bibliothèque Québécoise en 2009.

Inscription et informations

Jeanne Mance, cofondatrice de Montréal
Consulté 780 fois

Modifier