à 

Information et billets

Prix: Adultes : 25$ / 60 Ans et + :21$ / Étudiants : 15$
3200, rue Jean-Brillant
Montréal (QC) Canada

Depuis les 30 dernières années, plus de 1186 femmes autochtones sont disparues ou ont été assassinées au Canada. De nombreuses voix réclament une commission d’enquête nationale sur ce qui est considéré comme un phénomène sociologique. Au cours de cette conférence, l’enjeu sera situé dans son contexte sociohistorique puis décortiqué afin de présenter les éléments qui constituent les déterminants de la sécurité des femmes autochtones en communauté et en milieu urbain. Seront abordés, entre autres, la colonisation et ses impacts, la Loi sur les Indiens, les pensionnats autochtones et la violence sous toutes ses formes.

Viviane Michel, femme innue, femme de culture et de tradition, qui porte avec elle la fierté de son peuple, a été élue présidente de Femmes Autochtones au Québec en 2012. Intervenante de formation, elle a également travaillé à titre de travailleuse en santé communautaire auprès d’ex-pensionnaires, ce qui lui a permis de bien comprendre les problématiques liées aux femmes autochtones.


Femmes autochtones disparues : un phénomène sociohistorique
Consulté 343 fois

Modifier