à 
Prix: Entrée libre, inscription requise
Amphithéâtre 1120
2940, chemin de la Côte-Sainte-Catherine
Montréal (QC) Canada  H3S 2H4

Quatrième conférence de la série B.E.S.T. (Bâtiment, Écologie, Science et Technologie) 

L'École d'architecture reçoit Ted Kesik, professeur en Science du bâtiment à l'Université de Toronto et instigateur des conférences B.E.S.T. à Toronto.

Pour une meilleure science du bâtiment 
Malgré les avancées de la recherche scientifique et tous les progrès techniques en construction, la performance de nos bâtiments n’a pas connu de percées équivalentes à celles des domaines de l’aéronautique, l’industrie automobile ou l’informatique. À chaque nouvelle version du code du bâtiment, les gains en efficacité énergétique ont été marginaux et les usagers restent généralement peu satisfaits de leurs environnements intérieurs. Les systèmes de certification tels que LEED ont surtout réussi à transformer la mise en marché des bâtiments sans intervenir véritablement sur leur durabilité. Avons-nous atteint le summum de la performance des bâtiments? Ou sommes-nous tellement obnubilés par une technologie numérique utilisée massivement à des fins de représentation que nous négligeons son incapacité à rendre compte de l’efficacité énergétique et que nous avons perdu de vue les principes fondamentaux de la conception des bâtiments? Pour une réelle innovation dans la conception des bâtiments, il faut que la performance soit objectivement mesurée, comparée et continuellement améliorée. Cette conférence (en anglais) explore comment l'architecture contemporaine peut revenir à ses racines holistiques en adoptant une meilleure science du bâtiment. (Affiche en PDF)

Better Building Science
For all of our scientific research and engineering advances in building technology, a corresponding improvement in the performance of our buildings has failed to materialize, especially if we compare architecture with airplanes, cars and computers. Gains in energy efficiency have been marginal with each code cycle and post-occupancy evaluations continue to indicate the indoor environments we are creating are viewed by their inhabitants as quite mediocre. Building rating programs such as LEED have transformed the marketing of buildings, but not significantly enhanced their sustainability. Have we reached the point of peak building performance? Or have we simply ignored the fundamentals of building design as we grapple with digital technologies whose power to visualize obscures their inability to appreciate and predict physical performance. Innovation in building design requires that performance can be objectively measured, compared and continually improved. This lecture explores how contemporary architecture can return to its holistic roots by embracing better building science.

L’École d’architecture et la Faculté de l’aménagement remercient Tremco pour son engagement envers la mission de formation et de recherche en architecture particulièrement à l’égard des défis qui se posent en matière de construction durable.

Chaque conférence B.E.S.T. est suivie d’un cocktail, une occasion de dialogue entre l’École et le milieu professionnel. Les conférences sont gratuites et s'adressent aux étudiants comme aux professionnels de l’aménagement et peuvent être admissibles à titre de formation continue auprès de l’Ordre des architectes du Québec.

Les places sont limitées. Inscription  

Pour plus de détails sur le Fonds Tremco.
Conférence BEST (bâtiment, écologie, science et technologie) avec Ted Kesik, professeur, University of Toronto
Consulté 1592 fois

Modifier