à 
Prix: Gratuit
Salle 550-05
3744, rue Jean-Brillant
Montréal (QC) Canada  H3T 1X8

Conférence organisée par l'axe Pluralité religieuse: enjeux sociaux, politiques et juridiques du Centre d'études ethniques des universités montréalises (CEETUM).

Conférencière
Chiara Letizia, Université du Québec à Montréal

Résumé
En mai 2006, le parlement népalais proclame que le Népal est un état séculier, mettant ainsi fin à deux siècles de royaume hindou. Réaffirmé dans la constitution intérimaire de 2007, le sécularisme est finalement confirmé, non sans débat, par la nouvelle constitution en 2015. Pourtant, une grande partie de l’apparat rituel de la monarchie est maintenue dans la nouvelle république séculière: les rituels qui requéraient la participation du roi sont toujours financés comme des affaires d’État, et le président de la République a repris le rôle rituel du roi.

Comment le gouvernement et les acteurs rituels ont-ils négocié l’adaptation des rituels royaux, et quelles stratégies ont été employées? Ces adaptations sont-elles de simples ajustements rituels sur le modèle du changement de dynastie, ou reflètent-elles les profondes transformations politiques récentes? Quels sont les enjeux pour le sécularisme népalais?


Informations

Rituels d’État hindou dans un Népal séculier: continuations, adaptations et enjeux
Consulté 80 fois

Modifier