à 
G-415
2900, chemin de la Tour
Montréal (QC) Canada  H3T 1J6

La détection et la caractérisation de planètes potentiellement habitées - René Doyon (UdeM)

Des milliers d’exoplanètes ont maintenant été recensées et on estime statistiquement que plus du quart des étoiles du voisinage solaire, des naines rouges, aurait une planète rocheuse dans leur zone habitable, cette région autour d’une étoile où l’eau pourrait exister sous forme liquide à la surface d’une planète. Ces planètes sont propices à l’apparition de la vie. D’ici quelques années, de nouveaux spectrographes infrarouges de haute précision, en partie développés à ici l’Université de Montréal, permettront d’identifier les planètes potentiellement habitées les plus rapprochées du soleil.  En parallèle, le futur télescope spatial James Webb, lancé en 2018, sera la toute première opportunité de l’Humanité pour sonder l’atmosphère de ces mondes potentiellement habités. Webb aura-t-il la capacité de détecter une bio-signature, une signature spectrale de la vie, dans une planète du voisinage solaire?

Cette conférence s'adresse à tous, y compris les professeurs, les chercheurs et les étudiants des trois cycles.

Le café est servi à partir de 11h30

La détection et la caractérisation de planètes potentiellement habitées - René Doyon (UdeM)
Consulté 3595 fois

Modifier