à 
Prix: Entrée libre et webdiffusion simultanée via la page d'accueil du site web de l'IRSPUM
Salle 3165-2
7101, avenue du Parc
Montréal (QC) Canada  H3N 1X9

Séminaire de l'IRSPUM

Résumé
Bien que la santé organisationnelle (SO) ne soit pas un nouveau thème, il attire davantage l’attention des chercheurs et des praticiens. Les mutations dans le monde du travail (vieillissement de la main-d’œuvre), la transformation des organisations (libéralisation des économies) et la modification des risques dans les milieux de travail (risques psychosociaux) introduisent, d’abord, de nouvelles questions de recherche pour la compréhension des problèmes de SO qui se révèlent de plus en plus complexes (p. ex. : santé globale au travail pour une meilleure performance). Ensuite, les praticiens doivent relever des défis de taille (p. ex. : réduire les problèmes de santé et augmenter la profitabilité). Thème de recherche et besoins organisationnels aux confins de multiples disciplines (p. ex. : médecine, gestion, psychologie), les perspectives et les définitions de la SO sont toutes aussi plurielles. L’une de ces perspectives met en avant l’interaction entre la santé du travailleur et la santé de l’organisation (Dagenais-Desmarais et al., 2013); la SO est ici conçue comme la recherche du bien-être des travailleurs et la rencontre des objectifs de profitabilité et de productivité des entreprises (Sauter et al.,1996). Trois questions seront débattues autour de la SO : 1) vers un nouveau paradigme ou nouvel énoncé d’anciens enjeux?; 2) comment actualiser l’interdisciplinarité?; 3) et, conséquemment, comment articuler les enjeux scientifiques, organisationnels et sociaux?

Conférencière

France St-Hilaire, professeure agrégée, Département de management et de gestion des ressources humaines, Faculté d’administration, Université de Sherbrooke, responsable, Équipe de recherche en santé et bien-être des individus au sein des organisations(ERSBIO)

France St-Hilaire est professeure agrégée en gestion des ressources humaines à l’École de gestion de l’Université de Sherbrooke. Elle est détentrice d’un doctorat sur mesure en organisation, habiletés de gestion et santé mentale au travail de l’Université Laval. Récipiendaire de nombreuses bourses d’excellence et de subventions de recherche, la professeure St-Hilaire est responsable de l’Équipe de recherche en santé et mieux-être des individus ainsi que d’un nouveau microprogramme en santé organisationnelle. En plus de l’excellence de son dossier en recherche et en enseignement, elle fait preuve d’un très grand engagement dans sa communauté universitaire et dans la collectivité, ce qui lui a valu l’obtention d’une promotion accélérée dans sa carrière professorale.

Animation : Alain Marchand

Chercheur, IRSPUM et professeur titulaire, École de relations industrielles,

Faculté des arts et des sciences, Université de Montréal

La santé organisationnelle : nouveau paradigme ou construit recyclé?
Consulté 220 fois

Modifier