à 
Prix: Entrée libre et webdiffusion simultanée via la page d'accueil du site Web de l'IRSPUM
Salle 3165-02
7101, avenue du Parc
Montréal (QC) Canada  H3N 1X9

Séminaire scientifique organisé par l'Institut de recherche en santé publique de l'Université de Montréal – IRSPUM, volet «Hors série».

Consultez l'affiche du séminaire

Conférencière :
Hélène Carabin,
professeur d’épidémiologie à l’University of Oklahoma Health Sciences Centre aux États-Unis depuis 2002. Mme Carabin a une formation en médecine vétérinaire et un doctorat en épidémiologie. Elle travaille depuis plus de 20 ans sur différentes zoonoses parasitaires endémiques dans les pays pauvres. Elle a publié 115 articles scientifiques dans sa carrière et a obtenu de nombreuses subventions visant à mieux comprendre et contrôler ces maladies à l’aide de l’approche une seule santé (One Health). Son intérêt premier est d’utiliser des méthodes épidémiologiques et statistiques capables de diminuer les biais souvent observés dans ce type de recherche.

Résumé :
Taenia solium est un cestode zoonotique endémique dans les régions où la défécation à l’air libre et l’élevage traditionnel des porcs sont prévalents, tel qu’au Burkina Faso. Le parasite se transmet entre les humains (hôtes définitifs) et les porcs (hôtes intermédiaires) et peut migrer dans le système nerveux central, causant de l’épilepsie et des céphalées sévères. Nous avons utilisé la méthode PRECEDE-PROCEED afin de développer et d’évaluer, à l’aide d’un essai aléatoire de communauté pré-post avec groupe témoin, l’effet d’une intervention incluant SARAR-PHAST ainsi qu’un film éducatif (« La colère des Génies ») sur le contrôle la cysticercose. Le programme éducatif a été réparti au hasard parmi 60 villages dans 3 provinces du Burkina Faso. L’intervention a permis de réduire l’incidence cumulée et la prévalence de la cysticercose humaine dans deux des trois provinces. La prochaine étape sera de comprendre le pourquoi de cette différence entre les provinces.

Animation :
Kate Zinszer, chercheuse régulière à l’IRSPUM et professeure adjointe au Département de médecine sociale et préventive de l’ESPUM.

Épidémiologie et contrôle de la cysticercose au Burkina Faso : un exemple concret de l’approche d’une seule santé pour la Santé du Monde
Consulté 2 fois

Modifier