à 
A-3521-1
1375 avenue Thérèse-Lavoie-Roux
Montréal

Les particules exotiques comme les axions et les photons sombres sont deux candidats plausibles pour la matière sombre qui apparaissent naturellement dans plusieurs extensions du Modèle Standard des particules.  Ces particules exotiques ont des paramètres libres génériques mais sont normalement très légères et d'interaction faible, ce qui les rend difficiles à détecter.  Une façon de les détecter se base sur les champs magnétiques, puisque ces particules exotiques se couplent au photon du Modèle Standard en leur présence.  Ce mélange peut mener à des modifications du spectre lumineux observé.  Puisque les magnétars sont des étoiles à neutrons avec des champs magnétiques extrêmes (où des effects de l'électrodynamique quantique non-linéaire peuvent se produire), ils sont les candidats de choix pour étudier les axions et les photons sombres grâce à leur probabilité de conversion en photons.

Pendant cette présentation, nous allons discuter de la probabilité de conversion des axions créés dans le coeur des magnétars vers des photons lors de leur propagation dans la magnétosphère.  Nous allons montrer que les modifications du spectre lumineux observé (intensité, polarisation, etc.) pour les rayons X peuvent être significatifs.  Suivant un argument similaire, nous concluons que les oscillations entre photons sombres et photons sont négligeables.

La conférence est pour tout public et le café est servi dès 11h30.

Particules exotiques, Magnétars et Rayons X - Jean-François Fortin (Laval)
Consulté 3 fois

Modifier