à 

Information et billets

101, Place Charles-Le Moyne
Longueuil (Québec) Montréal  J4K 4Z1

Principalement reconnu pour son art religieux au Québec, le maître-verrier et artiste peintre Guido Nincheri (1885-1973) a également produit un art profane (non religieux), avec plusieurs murales et vitraux liés à la mythologie gréco-romaine. C’est durant la décennie des Années folles, période de la prohibition américaine, que Nincheri va concevoir plusieurs peintures murales à Montréal, à l’exemple du château Dufresne et du restaurant-chocolaterie montréalais Venus Sweet, montrant une nudité féminine dans des thèmes très particuliers de la mythologie antique, que l’artiste florentin a conçu comme un message humaniste.

Conférencier

Laurent Busseau, historien canadien consultant sous le label Historien sans Frontière, est né à Poitiers dans le Vienne. Détenteur d’une maîtrise en histoire et d’un certificat en journalisme (Université de Montréal), il enquête depuis 2004 sur l’exécution de jeunes auxiliaires allemandes dans la Vienne. Conférencier auprès de l’Université de Montréal et de l’Université de Sherbrooke, il a aussi publié Les Féniens arrivent, histoire illustrée des invasions irlandaises contre le Canada (1866-1870) (Éditions Histoire Québec, 2016) et il prépare un ouvrage sur les prisonniers de guerre allemands disparus en France, Quelques balles bien ajustées : des exécutions de prisonniers de guerre allemands dans la Vienne (1944-1945).

Voir mes autres conférences

La mythologie gréco-romaine dans l’oeuvre profane de Guido Nincheri (1920-1930)