à 

Information et billets

535 Avenue Viger E,
Montréal (QC) Canada  H2L 2P3

La reine Victoria (1819-1901) a suscité beaucoup d’intérêt : ouvrages presque innombrables, films (tel le tout récent Confident royal en 2017), séries télévisées (Victoria, en 2016-2019). De nombreux éléments peuvent l’expliquer, aussi bien dans sa vie privée que dans son règne. Son enfance corsetée, son amour inconditionnel pour son époux Albert puis le chagrin suscité par le décès prématuré de celui-ci en 1861 donnent un tour romanesque à son destin. Surtout, son règne (le plus long des monarques britanniques jusqu’en 2015) a été celui des superlatifs : elle a présidé à l’accession de son pays à l’hégémonie mondiale, au point que l’on parle d’ère « victorienne ». Elle a aussi, que ce soit volontairement ou du fait de circonstances sur lesquelles elle n’avait pas de prise, profondément transformé le rôle du monarque et engagé l’évolution vers une monarchie constitutionnelle comme elle fonctionne aujourd’hui dans les royaumes du Commonwealth.

Conférencier

Philippe Chassaigne, FRHistS, est professeur d’histoire contemporaine à l’Université Bordeaux-Montaigne (France). Ses travaux portent principalement sur l’histoire britannique contemporaine, à laquelle il a consacré plusieurs ouvrages, parmi lesquels Histoire de l’Angleterre (Paris, Flammarion, 5e éd., 2015), La Grande-Bretagne et le monde de 1815 à nos jours (Paris, A. Colin, 2e éd., 2009), Londres, la ville monde (en collaboration avec Marie-Claude Esposito, Paris, Vendémiaire, 2013) et, tout récemment, La Reine Victoria (Paris, Gallimard, 2017).

Voir mes autres conférences

Séries

  • 30 Septembre 2019 Épisode 1 : Victoria en son siècle : une personne privée en adéquation avec son époque?
  • 1 Octobre 2019 Épisode 2 : Victoria et la fonction monarchique dans un pays en voie de démocratisation
  • 4 Octobre 2019 Épisode 3 : Victoria et l'apogée colonial britannique 

Les séries sont constituées de plusieurs conférences achetables séparément.

La reine Victoria