à 

Information et billets

475, boulevard de Maisonneuve Est
Montréal (QC) Canada  H2L 5C4

« Le despotisme existe en Russie, c’est l’essence de mon gouvernement, mais il convient à l’esprit national. » Hélas pour la Russie, cette réflexion d’Alexandre 1er est révélatrice de l’idée que ce tsar et ses successeurs se faisaient du pouvoir. Grisé par la victoire contre la France napoléonienne, la Russie, économiquement, politiquement et socialement arriérée, aspire à s’imposer comme une grande puissance en Europe. Nicolas 1er, Alexandre II, Alexandre III et Nicolas II rameront à contre-courant de l’Histoire afin de maintenir un régime autocratique et obscurantiste. En fait, tout s’est passé comme si le destin tragique des derniers tsars s’était confondu avec la tragédie du peuple russe.

Conférencier

André Champagne détient un baccalauréat spécialisé et une maîtrise en histoire (Université de Montréal); il a enseigné l’histoire pendant 34 ans au Collège Jean-de-Brébeuf. Chargé de cours à l’Université du Québec à Montréal, il a également donné plus de 200 conférences à la Fondation culturelle Jean-de-Brébeuf et aux Belles Soirées de l’Université de Montréal. Animateur de l’émission Au fil du temps (chaîne culturelle de Radio-Canada, 1990-1994), il a mené des entrevues avec des historiens de réputation internationale qui ont été publiées dans une série de sept recueils (Entretiens avec l’Histoire, Septentrion, 1996). Chroniqueur historique à l’émission Pourquoi pas dimanche? de 1998 à 2011, il a été chroniqueur à Médium large et à Aujourd’hui l’histoire (ICI Radio-Canada Première).

Voir mes autres conférences

Séries

  • 2 Octobre 2019 Épisode 1 : Alexandre 1er et Nicolas 1er
  • 9 Octobre 2019 Épisode 2 : Alexandre II et Alexandre III
  • 16 Octobre 2019 Épisode 3 : Nicolas II et la fin des Romanov 

Les séries sont constituées de plusieurs conférences achetables séparément.

Le destin tragique des derniers Romanov