à 

Information et billets

3200, rue Jean-Brillant
Montréal (QC) Canada  H3T 1N8

Depuis sa naissance, un être humain qui a grandi dans une famille saine a vu ses faits et gestes reconnus. On applaudit ses premiers pas, ses premiers mots, ses premiers dessins. On a souligné ses réussites à l’école et à l’extérieur de celle-ci. Tout au cours de sa croissance, son cerveau a enregistré les multiples formes d’attention qu’on lui a manifestées. Bref, l’être humain a forgé une partie de son identité et de son estime de soi par la reconnaissance. Les milieux de travail contemporains semblent trop ignorer ces faits et négligent l’impact du regard porté sur l’utilité et la beauté du travail de l’autre, des autres. La reconnaissance constitue un facteur de protection puissant contre les méfaits d’une tension psychique trop élevée, trop longtemps. Au cours de cette conférence, nous réfléchirons au concept de la reconnaissance et, au moyen de quelques exemples, nous tenterons d’illustrer le précieux investissement qu’il peut constituer au sein de nos organisations et de notre société.

Conférencier

Serge Marquis détient un doctorat en médecine (Université Laval) et une maîtrise en médecine du travail (London School of Hygiene and Tropical Medicine à Londres). Il a développé un intérêt tout particulier pour le stress, l’épuisement professionnel et la détresse psychologique dans l’espace de travail. Il s’est également intéressé à la difficulté de maintenir un équilibre entre la vie au travail et à l’extérieur de celui-ci. Il a soigné un grand nombre de personnes devenues dysfonctionnelles au travail. Consultant dans le domaine de la santé mentale au travail (T.O.R.T.U.E.), il est l’auteur avec Eugène Houde de Bienvenue parmi les humains et de Pensouillard le hamster, petit traité de décroissance personnelle paru en octobre 2011 aux Éditions Transcontinental, qui a reçu la mention Coup de cœur de Renaud-Bray. En 2016 également, est paru chez Guy Saint-Jean Éditeur Egoman, son premier roman, dans lequel il poursuit sa réflexion sur l’ego.

Voir mes autres conférences

L’art de la reconnaissance