à 

Information et billets

1375, avenue Thérèse-Lavoie-Roux
Montréal (QC) Canada

À l’aube du centenaire (1920-2020) de l’Institut botanique de l’Université de Montréal, nous allons revenir sur une période héroïque de l’histoire scientifique du Québec : la fondation de l’Institut botanique. Nous parlerons des difficultés qu’a éprouvées le frère Marie-Victorin et des succès qu’il a connus pour en faire une réalité qui a culminé, une dizaine d’années plus tard, avec la création du Jardin botanique de la Ville de Montréal. Nous montrerons ce que ses successeurs ont su faire par la suite, présenterons quelques autres grands jardins botaniques et conclurons avec les perspectives futures en recherche, notamment en ce qui concerne les herbiers, un outil qui a retrouvé une nouvelle jeunesse grâce aux progrès de la biologie moléculaire.

Conférencier

Luc Brouillet a été professeur de floristique et de taxonomie végétale au département de Sciences biologiques (Institut de recherche en biologie végétale) et conservateur de l’Herbier Marie-Victorin (1982-2019).  Il a participé à la rédaction de la Flora of North America.

Voir mes autres conférences

Cent ans plus tard : le frère Marie-Victorin, l’Institut botanique et le Jardin botanique de Montréal